credit :  © Kristof Vadino
© Kristof Vadino
Un midi-info consacré au devoir de vigilance, dans le cadre de la campagne « Les droits humains n'ont pas de prix ». Avec Sophie Wintgens, chargée de plaidoyer au CNCD-11.11.11

La formation est reportée à la rentrée de septembre.

Le devoir de vigilance, un concept obscur pour beaucoup...
En réalité, c’est pourtant un outil fondamental de promotion des droits humains et de l’environnement.
En adoptant ce devoir de vigilance, les autorités se doteraient en effet d’un outil qui rendrait les entreprises responsables des atteintes aux droits fondamentaux ou à l’environnement tout au long de la chaîne de production. Une révolution quand on sait que la norme aujourd’hui, c’est l’opacité des filières et l’irresponsabilité du commanditaire...
Aujourd’hui, des textes sont en discussion au niveau belge comme au niveau européen. C’est bien mais ces textes seront-ils à la hauteur des enjeux ?Nous menons campagne pour que ce soit le cas !

Comment agir ? Quels sont les arguments à promouvoir, les principes à soutenir ? C’est l’objectif de cette formation « de poche » qui sera donnée par Sophie Wintgens, chargée de recherche sur le commerce au CNCD-11.11.11

Entrée libre mais indispensable de s’inscrire si vous souhaitez un sandwich !

La formation est reportée à la rentrée de septembre.